sqprp.ca | La société
15688
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15688,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
Le conseil d’administration

Annie Paré

Présidente

Vice-présidente principale

(CASACOM)

Patrick Howe

Vice-président

Associé-directeur et cofondateur

(CONSULAT relations publiques)

Lyne Lortie

Vice-présidente

Vice-présidente Affaires publiques, stratégie de marque et communications

(Ordre des CPA du Québec)

Ariane M. Gauthier, ARP

Secrétaire

Conseillère principale

(Cabinet de relations publiques NATIONAL)

Brigitte Dagnault

Trésorière

Vice-présidente adjointe, Marketing et Communications

(Financière Sun Life, Québec)

Paule Genest, ARP

Responsable des communications

Présidente fondatrice

(PGPR, relations publiques)

Patrice Attanasio

Administrateur

Président

(AGO Communications)

Jean Leclerc, ARP

Administrateur

Consultant en relations publiques et chargé d’enseignement en Gestion, Communication et en Relations publiques

(TÉLUQ)

Leslie Molko

Administratrice

Directrice, conseil et communications corporatives

(Octane)

Hélène Perreault, ARP

Administratrice

Conseillère – Gestion stratégique, Équipe Participation publique

(Hydro-Québec)

Nos objectifs

La Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) regroupe les professionnels en relations publiques et travaille à la reconnaissance du caractère professionnel de leur pratique. Représentative de l’industrie des relations publiques au Québec, la Société se veut le réseau de professionnels et de gestionnaires en relations publiques le plus crédible au Québec.

Représenter

Représenter les professionnels en relations publiques de façon dynamique et soutenue en vue de faire reconnaître le caractère professionnel de leur pratique.

Regrouper

Regrouper, représenter et contribuer à l’encadrement et à la formation de la relève.

Développer

Contribuer au développement professionnel de ses membres pour que ceux-ci offrent des services professionnels de qualité à leurs employeurs ou clients.

Excellence

Instaurer et maintenir une tradition d’excellence et de rigueur dans la pratique des relations publiques par ses membres.

Promotion

Faire la promotion de relations publiques professionnelles auprès des milieux d’affaires, institutionnels et gouvernementaux, des universités, dans le monde des communications et des firmes de recrutement.

Contribution

Contribuer aux débats de société et faire valoir la capacité unique de ses membres à travailler au rapprochement des institutions, des entreprises, des personnes et des groupes sociaux, pour la recherche de solutions mutuellement satisfaisantes.

Nos valeurs

En devenant membres de la SQPRP, les professionnels et les gestionnaires de relations publiques s’engagent à exercer leur profession dans le respect des valeurs et des principes de la Société :

Intégrité

Chaque membre fait preuve d'honnêteté et d'un sens de l'éthique développé dans l'exercice de sa profession. Il évite tout geste ou toute parole qui pourrait porter préjudice à un membre, à la Société ou à l'ensemble de la profession. À l'intérieur des règles fixées par le Code de déontologie, il sert loyalement et prioritairement les intérêts de son employeur ou de son client.

Excellence

Chaque membre se fait un point d'honneur de réaliser des mandats de qualité en lien avec les attentes de son employeur ou de son client. À titre de professionnel ou de gestionnaire en relations publiques, il cherche à approfondir constamment ses connaissances par une formation d'appoint et par une pratique axée sur l'amélioration continue de son expertise.

Leadership

Chaque membre doit promouvoir l'excellence en invitant les autres professionnels de relations publiques à rester au devant des tendances et des événements. Pour l'avancement du métier, il partage son expérience et ses connaissances avec les autres membres, soit de façon formelle (comités, ateliers, conférences, représentation de la Société auprès d’autres regroupements professionnels, etc.), soit de façon informelle (rencontres, conversations, demandes ponctuelles).

Innovation

Chaque membre est à l'écoute, saisit et provoque des occasions de communiquer, de façon originale et créative, la vision de son employeur ou de son client. Il surprend par son anticipation des enjeux, par des stratégies qui sortent des sentiers battus, par sa capacité à optimiser les ressources et par son souci de mesurer la valeur de ses actions ainsi que leur contribution à l’atteinte des objectifs d’affaires de son mandant.

Notre code de déontologie

Les membres s’engagent à respecter la lettre et l’esprit du présent Code de déontologie. Les membres doivent veiller à ce que toute infraction au présent Code par des collègues soit signifiée aux autorités de la Société conformément aux Règlements de celle-ci. Toute infraction au Code sera traitée soit au palier national, soit au palier de la Société membre, selon ce qu’en décidera le Comité national de déontologie.

1. Tout membre doit pratiquer les relations publiques conformément aux plus hauts standards professionnels

Les membres doivent exercer leur profession conformément à l’intérêt public et dans le respect de la dignité des personnes, tel que le prévoit les dispositions pertinentes de la Constitution canadienne et de la Charte des droits et libertés.

2. Tout membre doit se conduire avec équité et droiture dans ses relations avec les médias et le grand public

Les membres ne doivent ni conseiller ni poser des actes dans le but d’influencer indûment les médias, les organes du gouvernement ou le processus législatif, en offrant par exemple des cadeaux, privilèges ou autre gratification en échange de faveurs.

3. Tout membre doit s'astreindre aux plus hautes normes d'honnêteté, d'exactitude, d'intégrité, de vérité

 Tout membre ne doit pas sciemment diffuser des informations qu’il sait fausses ou trompeuses. Les membres ne doivent pas soutenir de prétentions exagérées ou faire des comparaisons injustes, ni s’approprier la paternité d’idées ou de déclarations d’autrui. Tous les membres doivent éviter une conduite professionnelle ou personnelle qui jette le discrédit sur eux-mêmes, la Société ou la pratique des relations publiques.

4. Tout membre doit agir avec équité avec ses employeurs et ses clients, passés ou présents, ses collègues relationnistes et les membres d'autres professions

Les membres ne doivent pas intentionnellement causer préjudice à la pratique d’un collègue relationniste ou nuire à sa réputation professionnelle. Les membres doivent respecter le code de déontologie des membres d’autres professions avec qui ils sont appelés à travailler.

5. Tout membre doit être disposé à divulguer le nom de l'employeur ou du client au nom de qui il fait des communications publiques

Tout membre doit éviter de s’associer avec quiconque ne respecterait pas ce principe. Tout membre doit être disposé à divulguer le nom de l’employeur ou du client au nom de qui il fait des communications publiques. En outre, il ne doit pas s’associer avec quiconque prétendant représenter tels intérêts, ou affirmant son indépendance ou son impartialité, représente en réalité des intérêts autres ou inavoués.

6. Tout membre doit protéger la confidentialité de ses rapports avec ses employeurs ou clients passés, actuels ou potentiels

Les membres ne doivent pas utiliser ni dévoiler des informations confidentielles obtenues d’employeurs ou de clients passés ou actuels sans leur autorisation explicite, ou à moins d’y être contraints par les cours de justice.

7. Tout membre ne doit pas représenter des intérêts conflictuels ou concurrentiels

Tout membre ne doit pas représenter des intérêts conflictuels ou concurrentiels sans que les personnes directement concernées ne l’y autorisent après avoir pris connaissance de tous les faits. Les membres doivent éviter tout conflit entre leurs intérêts personnels ou professionnels et ceux de leurs employeurs ou clients, à moins d’en informer complètement toutes les personnes concernées.

8. Tout membre ne doit pas garantir un résultat qui dépasse ses compétences ou attributions
9. Les membres ne doivent accepter personnellement pour leurs services professionnels ...

Les membres ne doivent accepter personnellement pour leurs services professionnels ni honoraire, commission, gratification ou autre considération de quiconque, sauf des employeurs ou clients à qui ils ont effectivement rendu de tels services.

Déclaration des communicateurs et des professionnels en relations publiques du Québec à l’égard du développement durable

Dans la foulée des travaux des Nations Unies en 2002, à Johannesburg, dans le cadre du Sommet mondial sur le développement durable, les communicateurs et les professionnels en relations publiques du Québec prennent l’engagement de contribuer à la promotion et au respect du développement durable dans les sphères relevant de leurs responsabilités et de leurs activités au sein de la société québécoise.

Ce faisant, ils font leur la définition du développement durable proposée par le Rapport Brundtland en 1987 :

« Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent

sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. »

 

Les communicateurs et les professionnels en relations publiques du Québec s‘engagent

À prôner une vision fondée sur le respect des personnes, des systèmes vivants et de l’environnement qui favorise une

économie respectueuse des impacts de ses activités, une société juste et un environnement sain pour les générations

actuelles et à venir, dans une perspective d’amélioration de la vie des personnes et de préservation des ressources.

 

À apporter leur contribution professionnelle à la sensibilisation des différentes collectivités, organisations et entreprises de la

société québécoise envers des pratiques respectueuses des principes du développement durable.

 

À stimuler l’acquisition et le partage des savoirs et des savoir-faire sur l’aspect communicationnel du développement durable.

 

À mettre en évidence les enjeux reliés au développement durable et à encourager le dialogue avec les groupes citoyens et

les différentes parties prenantes des organisations et des entreprises.

 

À ne négliger aucun effort de communication pour favoriser la concertation, la collaboration et l’imputabilité des décideurs

face à ces questions.

 

À favoriser l’essor du développement durable dans les différents réseaux où ils interviennent.

En prenant cet engagement, les communicateurs et professionnels en relations publiques du Québec entendent rendre hommage aux nombreuses personnes et aux nombreux groupes qui ont tracé la voie du développement durable au Québec et, avec eux, ils souhaitent participer activement au renforcement des trois fondements interdépendants du développement durable, le développement économique, le développement social et la protection de l’environnement, dans la poursuite de l’oeuvre du pionnier du développement durable du Québec,

 

Monsieur Pierre Dansereau

Signé à Montréal, le 4 octobre 2006

Alliance des cabinets de relations publiques du Québec

Association des communicateurs municipaux du Québec

Association internationale des professionnels en communication – Montréal

Société québécoise des professionnels en relations publiques

Colloque Développement durable et communications

Centre d’études sur les responsabilités sociales, le développement durable et l’éthique

Chaire en relations publiques

Faculté de communication

Université du Québec à Montréal