sqprp.ca | Josette Massy recevra le Prix Distinction en consultation ACRPQ
17137
post-template-default,single,single-post,postid-17137,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Josette Massy recevra le Prix Distinction en consultation ACRPQ

L’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec (ACRPQ) souligne la contribution exceptionnelle d’une professionnelle des relations publiques qui, grâce à l’excellence de son travail et de son engagement, a marqué sa profession et décerne son Prix Distinction en consultation ACRPQ à Josette Massy (précédemment Massy-Forget) M. Sc., ARP, fondatrice du cabinet-conseil Massy-Forget relations publiques.

La remise du prix se déroulera ce jeudi 23 novembre dès 17h dans le cadre du Gala des Prix d’excellence de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP) au Centre des sciences de Montréal. Soyez des nôtres et procurez-vous des billets ici !

Après un parcours scientifique où elle obtient une maîtrise en sciences à l’Université McGill puis effectue des études doctorales à l’Université de Montréal, elle s’intéresse au domaine des communications. Elle devient chroniqueuse et vulgarisatrice scientifique à CKAC et occupe un poste de recherchiste à TVA.

Fascinée par la possibilité d’appliquer aux relations publiques les principes de logique et de rigueur intellectuelle qu’elle avait acquis durant sa formation scientifique, elle fonde le cabinet-conseil en 1982. Elle s’implique activement au sein de nombreux organismes culturels et d’affaires. Sous sa gouverne, le cabinet-boutique se démarque et se mérite de nombreux prix décernés par ses pairs.

Agréée en relations publiques (ARP) en 1995, elle est l’une des membres fondateurs de l’Alliance des cabinets de relations publiques du Québec (ACRPQ) et en assure la présidence durant deux ans.

L’avancement de la cause des femmes a constitué l’une de ses priorités. Ainsi, elle crée le comité des femmes d’affaires à la Chambre de commerce de Montréal en 1985 et contribue au courant sociétal qui a permis à des femmes d’accéder à des conseils d’administration prestigieux.

De son propre aveu, son accomplissement principal a été de former des jeunes pour les voir s’épanouir et devenir, au fil des ans, des professionnels aguerris en relations publiques.

Toujours active dans l’industrie, elle a récemment participé, par le biais de capsules vidéo réalisées par le comité Relève de l’ACRPQ, à la formation des jeunes en relations publiques.

Le cabinet est acquis par sa fille Mylène Forget, LL. B., en 2002, passant ainsi le cap de la deuxième génération, puis devient Massy Forget Langlois relations publiques en 2012, alors qu’Annie Langlois, Dt. P., ARP, en devient associée.

Cette même année, l’ACRPQ lui décernait le Prix Yves-St-Amand, attribué à un professionnel des relations publiques qui, au cours de sa carrière, s’est distingué à la fois par ses activités professionnelles, son engagement professionnel et le partage de ses connaissances.

Venez célébrer avec nous l’Excellence en relations publiques le 23 novembre dès 17h au Centre des sciences de Montréal. Inscrivez-vous ici !